Initiation à l’oralité : dire son conte

Les Roses > Stages pour adultes > Art, écriture, danse et musique > Conte et oralité

Prochaines dates : les 7 et 8 août 2017

l était une fois un… conteur, Christian Schaubroeck

Michel VerbeekPour Christian, le conte est un partage. Les enfants de l'école de son village ont été son premier public gaumais. Le bouche à oreille faisant son office, il participe à des fêtes où l'enfant n'est plus son seul auditoire mais où également le parent, le grand-parent l'écoutent.

Quel plaisir alors de voir s'allumer cette part de merveilleux dans l’œil du spectateur «à qui on ne la fait plus».

Quel bonheur de vivre ce moment hors du temps où rires, pleurs et tendresse nous rappellent que l'on peut vibrer à des choses simples, sans technique moderne, au seul chant des mots!

S'en suivent alors de nombreuses prestations professionnelles. Après la création d’un conte musical, original, sur l'univers de Boris Vian au sein de la compagnie « Les contes à 12 cordes » et la création d’un conte musical tout public, drôle et original sur le « Dracula » de Bram Stoker, il multiplie les projets. Il a notamment travaillé les contes de Gaume et de Lorraine en rencontrant les anciens de sa région.

Il anime notamment l’atelier conte de Chiny (Belgique) depuis septembre 2010; atelier permettant au quidam d’apprendre l’art du conte.

Membre de la Fédération des Conteurs Professionnels de Belgique depuis 2013, il partage sa passion des petites ou grandes histoires avec les anciens et les enfants, dans les homes, chez les particuliers, dans les bibliothèques, dans les festivals ou les fêtes de village. Il voyage entre la France, La Belgique et le Grand-Duché du Luxembourg.

Programme

Le conte est une parole qui va plus loin que l’anecdote, le délire verbal, la menterie, la blague. C’est une porte ouverte sur le rêve et les philosophies de la vie.

Le conte est porteur de valeurs et se veut une forme d’apprentissage à mieux vivre, à faire face au monde qui nous entoure et aux monstres qui l’habitent.

L’art de conter, c’est avant tout un cadeau que le conteur offre au public, le partage d’un moment en dehors du temps.

Il s’agit donc lors de cet atelier de découvrir l’art de transmettre un conte. Transmettre oralement, sans support écrit, en évitant d’apprendre par cœur un texte. Nourrir son récit de sa sensibilité et de ses expériences pour finalement, au-delà des mots, trouver une gestuelle et un langage personnel.

Le premier jour, en fin d’après-midi, une représentation de contes variés sera donnée par Christian Schaubroeck et après le repas, en soirée, pour ceux qui le désirent mettre en place divers jeux autour du conte.

Intentions

• Etre capable de construire, de raconter pour donner vie aux contes
• Développer la confiance en soi pour s’autoriser à créer, à interpréter, à inventer
• Apprendre à conter : placer sa voix, vivre son histoire, s’impliquer corporellement
• Travailler les créations des participants, partager leurs expériences de la scène
• Mettre à disposition des outils pour travailler la voix, la gestuelle, la présence scénique
• Donner au participant confiance en lui pour prendre la parole en public à n’importe
quelle occasion

Objectifs

• Travailler la confiance en soi
• Travailler la respiration et la voix
• Travailler le corps et l’expression
• Réfléchir à la différence entre l’oralité et l’écriture, le passage de l’écrit à l’oral et dès lors travailler sur les techniques permettant ce passage à l’oralité
• Déterminer comment donner vie par la seule suggestion, trouver ce juste équilibre entre le récit et le jeu
• Travailler la gestion de l’espace scénique
• Travailler les techniques permettant de garder l’attention des spectateurs
• Aider au choix, à la préparation et à la présentation de contes en public

Matériel

• Une histoire que vous désirez raconter
• Votre bonne humeur

Prix

L’ensemble du séjour comprenant le gîte, le couvert et la formation revient à 250 euros par personne.