Stage de tango argentin

Les Roses > Stages pour adultes > Art, écriture, danse et musique > Stage de guitare

Prochaines dates : les 29, 30 septembre et 1er octobre 2017

Les formateurs

Leo Calvelli

Leo a été bercé par le folklore argentin depuis sa tendre enfance. Il en est devenu un des spécialistes en étudiant dans la prestigieuse Universidad Nacional de las Artes.

C’est après l’adolescence par un glissement tout naturel qu’il s’est tourné vers le tango en fréquentant assidûment les milongas de Buenos Aires.

 

Eugenia Usandivaras

Eugenia, originaire de Salta, a d’abord suivi une formation de danse classique et contemporaine au fameux théâtre San Martin de Buenos Aires.

Après avoir poussé la porte d’une école de tango, elle tombait sous le charme et décidait de changer de voix. Ainsi débutait sa vie en tango.

Un regard sur le tango

Le tango favorise le développement émotionnel et expressif de l’individu. La part de créativité de chacun se connectant avec celle de son ou sa partenaire par l’abrazo (l’enlacement). C’est l’élément clé qui permet aux deux individus d’entrer en relation dans une communication non verbale qui parfois approche la communion.

Le couple est relié au groupe par la musique et l’espace partagé. Par l’addition des émotions individuelles, leurs connexions, la milonga décuple le plaisir de danser ensemble.

Pour Leo y Eugenia, le tango est synonyme d’improvisation, de créativité, de jeu. Mais c’est également un élément social important. Ils envisagent le tango comme un opéra avec ses danseurs, ses chanteurs, ses musiciens et son histoire.

Le tango est un langage universel de Rome à Tokyo. C’est également une danse contemporaine et urbaine.
Enfin le tango offre une façon agréable et amusante de garder la forme.

http://leoyeugenia.net/cours-hebdomadaires/#metz

La technique

Pour apprendre la danse du tango, les débutants doivent s’initier à la salida, qui est considérée comme un pas de base. Il s’agit d’une séquence particulière qui permet aux couples d’apprendre à se déplacer sur une piste de danse et d’intégrer quelques-uns des éléments techniques du tango. La salida est tout simplement une passe initiatique et aucun danseur expérimenté ne l’utilisera sur une piste de danse.

En effet, contrairement à de nombreuses danses de salon où il faut apprendre des séquences, le tango est avant tout une danse improvisée qui consiste à ressentir la musique et à l’exprimer par des pas.

Improvisée et marchée, le tango est une danse à deux où le cavalier mènera assez librement sa partenaire sur la piste de danse. A chaque pas, la direction et les figures seront réévaluées en fonction de la musique et de l’espace.

La technique consiste à marcher sur les temps forts, sauf dans le cas des contretemps, où il faut accélérer le mouvement. Comme le tango est une danse qui laisse beaucoup de place à l’inspiration, la part d’improvisation dépendra beaucoup de la connexion entre les partenaires. Il faut savoir que les meilleurs danseurs de tango sont capables de danser d’une manière totalement improvisée, surtout quand une affinité existe entre les deux partenaires.

Toutefois, il ne faut pas croire que le tango est une danse libre. En fait, il s’agit d’une danse structurée à l’extrême et qui sera composée de figures comme le boleo, le lapiz ou encore le punteo. Le talent des danseurs consistera à utiliser et à remélanger ses différentes séquences à l’infini pour danser sur un morceau de tango. On l’aura compris, il est très important que le tango ne soit pas une danse répétitive, mais beaucoup plus intuitive que la plupart des danses de salon. En fait, le meilleur danseur de tango sera celui qui apprendra à oublier les pas et les séquences pour suivre ou guider son partenaire.

Un tango argentin est essentiellement constitué de marches et de tours, pour lequel le danseur qui est mené évolue autour de son partenaire. Contrairement à de nombreuses danses de salon, le guidage du partenaire ne s’effectue pas avec les mains, mais avec le poids du corps ainsi que l’appui du buste. L’instant qui précède la danse, durant lequel les deux danseurs s’approchent est appelé abrazo. Les deux danseurs vont adapter leurs postures à leurs morphologies ainsi que la poignée de main, en respectant les codes du tango. Il s’agit déjà du moment où les deux danseurs apprennent à se connecter. Pour les connaisseurs, ce moment fait déjà partie de la danse.

Profil

Le niveau

Ce stage s’adresse à des débutants, mais aussi à des personnes qui ont une petite expérience du tango, sans être encore expérimentées.

Le public

Que vous soyez seul ou en couple , n’hésitez pas à vous inscrire..

 

L’horaire

Le stage débute le vendredi 29 septembre à 17h et se termine le dimanche 1er octobre à 17h.
Les cours se donnent en matinée et en après-midi. Ils sont ponctués de pauses gastronomiques. Un spectacle sera donné par les artistes le samedi en soirée.

Le prix

Le tarif comprenant le gîte, le couvert et la formation revient à 340 euros par personne.